logo-aseca

L’ASECA est une association pour la promotion de la culture Africaine, les échanges culturels, et la lutte pour l’humanisation et l’éradication de certains rites et traditions africaines. C’est une organisation socioculturelle de jeunes Africains guidés par une vision de contribuer à un monde où la culture Africaine est reconnue comme étant une industrie de développement intégral de l’homme. Organisation à but non lucratif, non partisane, laïque, sans distinction de sexe, race, ou appartenance religieuse.

L’ASECA est membre du réseau culturel panafricain Arterial Network www.arterialnetwork.org et du réseau international World Culture Connect www.worldculturesconnect.com

L’ASECA a été créée en 2010 par Zeh Samuel Cyril jeune promoteur culturel et étudiant en réalisation cinématographie, assisté par Ionie Gustave expert en gestion urbaine et économiste. L’ASECA a démarré ses activités au Cameroun en organisant des soirées culturelles dans le but de promouvoir les jeunes créateurs Camerounais et ceux de la sous région d’Afrique centrale vivant au Cameroun. En 2013, l’ASECA a élargi son réseau de travail dans plusieurs régions du Cameroun notamment dans la région de l’Ouest Cameroun avec la naissance du projet (ACT-HRT), Action pour l’humanisation et l’éradication de certains rites et traditions Africaines et du projet success through culture (projet de lutte contre la déculturation de la jeunesse Africaine). Avec l’organisation des ateliers de sensibilisation à travers l’art, des ateliers d’éducation et formation des populations, des ateliers d’échanges avec les détenteurs d’enjeux et de pouvoir traditionnel (veuves, femmes chrétiennes, Reines-mères, Chefs traditionnels notables…). Ces ateliers avaient pour but de promouvoir la lutte pour l’humanisation et l’éradication de certains rites et traditions Africaines. En 2014, l’équipe technique de l’ASECA s’est étoffée avec la nomination de M. Achille Gaëtan NEMBOT en tant que coordonateur international basé à Paris  / France. Aujourd’hui, l’ASECA poursuit l’élargissement de son réseau de travail dans la sous région d’Afrique centrale (Tchad, Gabon République Centrafrique, et RDC). Son siège est à Yaoundé au Cameroun. Elle dispose d’un bureau en France pour développer son réseau et collecter des fonds et sera bientôt représentée en Allemagne, au royaume – uni et aux États-Unis.

Les projets de l’ASECA se concentrent sur la sensibilisation à travers l’art, la formation et l’éducation, des populations pour un changement de mentalité : (Projet ACT-HRT lutte pour l’humanisation et l’éradication de certains rites et tradition Africaines jugé inhumaine. Mariage forcé, Excision, Veuvage, dote).

La promotion des échanges culturels et artistique entre communautés autochtones Africaines, entre les artistes vivant en Afrique et ceux du monde (Projet Move culture).

La valorisation de la culture Africaine auprès des jeunes dans le but d’éradiquer le phénomène de Déculturation de la jeunesse Africaine (Projet success through culture).